La petite mort

1c 

Titre : La petite mort T1

Nombre de tome : 2

Auteur : Davy Mounier

Editeur : Delcourt

Année de publication : 2013

Edition : Delcourt

Genre : Bande dessinée, humour

Prix : 15€50

 

 

 

Résumé : La Petite Mort vit des jours heureux avec Papa et Maman Mort. Il va à l’école, tombe amoureux d’une fille de sa classe et essaie de se faire des amis. Bref, à quelques détails près, la Petite Mort est un enfant comme les autres, si ce n’est qu’il a un avenir tout tracé : quand il sera grand, il reprendra le travail de Faucheuse de son père. Ce qui tombe mal, car la Petite Mort veut être fleuriste !

 

Critique :  Cette petite bande dessinée me faisait de l’oeil depuis quelques temps avec sa couverture et son titre. J’ai finis par me décider à l’emprunter à la bibliothèque. Je vous laisse découvrir mon avis…

Tout d’abord l’histoire est plutôt bien trouvée : la Petite Mort est un enfant presque normal, il va à l’école, se fait des amis, tombe amoureux… Sauf que, quand il sera grand il reprendra le travail de son père : faucheur d’âme ! Le problème c’est que la Petite Mort veut devenir fleuriste… Tout au long du récit on assiste à l’apprentissage de La Petite Mort à devenir faucheur. Il commence par tuer des personnes iréelles grâce à la Woui You! (petits clins d’oeil à la nouvelle génération et aux jeux vidéos).

J’ai d’ailleurs apprécié ces petites caricatures des grandes marques connues de tous (Waldo, Hello Kittu…). Certaines m’ont fait beaucoup rire. Egalement, j’ai trouvé original d’insérer des moments d’actualité dans l’histoire. Cela permet de rendre la famile Mort plus réelle et de la rendre crédible.

Le passage où la mère de la Petite Mort regarde l’album photo de ce dernier m’a beaucoup amusé. On découvre la petite enfance du personnage : comment il est arrivé dans la famille, son arbre généalogique, sa première leçon… Pour contraster avec le recit les pages sont colorées ce qui donne un petit côté joyeux à la bande dessinée.

Par contre je n’ai pas du tout apprécié l’insertion de publicités. A chaque fois j’ai eu l’impression d’être devant ma TV et d’être coupé dans mon film… Je pense que c’était peut être le but recherché de l’auteur. Mais pour moi, un livre c’est justement le contraire il n’y a pas de coupures, enfin uniquement si on le pose. Même si certaines m’ont fait rire et qu’elles sont bien trouvées, je n’ai pas pu les apprécier, j’avais l’impression qu’elles tombaient comme un cheveu sur la soupe…

Autre point négatif, l’histoire de l’astronaute ! Je me suis demandée ce qu’elle venait faire ici. Elle m’a ennuyé et j’aurais préféré en savoir plus sur la Petite Mort que sur Buzz Aldrin… En parlant de celui-ci, on sait qu’il veut devenir fleuriste mais jamais il en parle à ses parents… Tout au long de la BD, ce point est laissé de côté. On peut même croire que la Petie Mort s’est résigné. Je trouve ça un peu dommage qu’il ne soit pas un peu plus rebelle avec ses parents… Peut être dans le tome 2…

Enfin je dirais que je n’ai pas vraiment été sensible à l’humour général de la bande dessinée… Je l’ai même trouvé lourd et gras par certains côtés. Pour moi, l’auteur a trop caricaturé les personnages secondaires. Certes certaines piques m’ont fait sourire, mais sans plus.

Pour conclure, cette BD fut une déception. Je m’attendais à quelque chose de drôle, pétillant, avec de l’humour noir. L’histoire reste sympathique et bien trouvée, mais je pense que cela aurait pu être beaucoup plus travaillé… Je tenterai peut être de lire la suite, mais ce ne sera pas une priorité…

 

 

6Note 2.5_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s