Yaxin, le faune Gabriel, tome 1

couv34597551

Titre de la série : Yakin, le faune Gabriel

Titre du tome : Canto I

Auteur : Dimitri Vey

Illustrateur : Manuel Arenas

Editeur : Editions Soleil (Métamorphose)

Année de publication : 2010

Nombre de pages : 64

Genre : Bande dessinée, fantasy

Prix : 19€99

 

Résumé : C’est avant tout l’histoire de la rencontre entre Gabriel et Merlin, entre le plus petit des faunes et le plus grand des magiciens. C’est sur une île aux contours incertains, une île couronnée de forêts et peuplée de nymphes et de fées, que vivent Gabriel et Merlin. Comme tous les enfants, le petit faune veut tout savoir, tout connaître, tout comprendre. Il pose mille et une questions au magicien qui finit toujours par lui répondre, agacé mais aussi attendri par le petit faune. C’est ainsi que Gabriel découvre que les arbres parlent à ceux qui ont la patience de les écouter et que les rochers se souviennent de ceux qui ont été oubliés. Il apprend que le secret des fées n’est pas dans leur beauté et que même les mythes et les légendes finissent par disparaître. En découvrant la magie du monde qui l’entoure, Gabriel découvre aussi qu’il est des mystères cachés dans les profondeurs de la forêt qu’il vaut mieux ne pas connaître…

Critique : Cette petite BD m’a très vite intrigué par sa couverture que je trouve magnifique. J’ai eu donc envie d’en savoir plus sur ce faune Gabriel.

Dans ce livre il est question de magie : ses origines, ses objectifs et qui peut la manipuler. On rencontre un petit faune prénommé Gabriel, qui suit et pose énormément de questions à un magicien nommé Merlin. Ce dernier sait beaucoup de choses mais rencontre quelques difficultés lorsqu’il faut les expliquer à un enfant.

Je suis vraiment tombée sous le charme des illustrations de Manuel Arenas. Elles sont légères, douces et correspondent parfaitement à l’ambiance de la BD. Le coup de crayon est fin et permet vraiment de mettre en valeur la nature, qui est le thème principal du livre. J’ai eu vraiment envie de me promener dans ce monde imaginaire rempli de fées, de géants, de faunes…

Par contre une chose m’a beaucoup dérangé et c’est pour cela que je mets cette note, c’est le faune Gabriel. J’ai trouvé qu’il faisait trop enfantin. Du coup je me suis un peu ennuyée en lisant ce livre. Même si les thèmes abordés par Gabriel sont très intéressants, je n’ai pas pu les apprécier et sentir le côté philosophique. Également, le dessin du faune m’a un peu gêné.

A contrario, j’ai vraiment aimé le personnage du magicien qui est la source du savoir tout en restant très énigmatique. Les réponses qu’ils donnent sont toutes pleines de poésies et de douceur. J’ai eu envie de lui poser plein d’autres questions afin de découvrir ce monde.

Pour conclure, cette bande dessinée vaut le détour rien que pour les illustrations. Je ne me lasse pas de les regarder tellement elles sont belles.

Et pour vous le prouver voici quelques planches :

5  yaxin-le-faune-gabriel-page033-copia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s