Point de fuite

point-de-fuite

Titre : Point de fuite

Auteur : Svetlana Kirilina

Editeur : Champidents

Année de publication : 2015

Nombre de pages : 130

Genre : humour, romance

Prix : 9€50

 

Résumé : Margot se traîne la poisse depuis sa plus tendre enfance. Elle ne compte plus les doigts coincés dans les portes, les vases cassés ou les chevilles foulées. Elle ne compte plus les séjours à l’hôpital ou les accidents inexpliqués.
Pour elle, la routine est synonyme de survie. Parce qu’elle l’a remarqué – quand on ne laisse aucune place au hasard, la poisse devient plus timide.
Sauf que les choses ont parfois du mal à rester tranquilles et quand la routine vole en éclats, c’est un chemin tout nouveau qui se déroule devant elle.

Critique : Bon et bien ça y est j’ai franchis le cap, je me suis acheté une liseuse ! Je l’ai inauguré avec ce petit roman écrit par Svetlana Kirilina, dont j’adore le style et la plume. Mais attention comme elle me l’a signalé, ceci ne ressemble en rien aux autres scribouillages, elle le qualifie d’écart (de mon point de vue elle peut en faire plus souvent des écarts ^^).

Bref, quesako Point de fuite ? Dès le début on apprend à connaître Margot, une jeune femme qui a un assez gros handicap : la poisse ! Dis comme ça, cela n’a pas l’air hein ? Mais imaginez que le moindre mouvement, la moindre chose à faire (comme par exemple utiliser un clavier d’ordinateur) est susceptible de vous blessez et que, vous êtes obligé de vivre dans la routine constamment, voilà la vie de Margot. Alors quand un élément perturbateur (en la personne de David) vient bousculer la petite vie de la jeune femme, et surtout qu’en sa présence la poisse disparait, celle-ci fonce quitte à tout laisser derrière elle ! Voilà un peu près le tableau, je vous en dis pas plus au risque de vous spoiller de belle surprise…

Le personnage de Margot est fantastique ! Elle est à la fois simple mais mystérieuse, tarée (c’est pas moi qui le dit) et logique et surtout attachante !! L’auteure nous dévoile petit à petit ses secrets (on remercie David qui est comme nous curieux de casser la carapace que la jeune femme c’est forgée). Et quel secret ! C’est pas un petit truc bateau, ça non, je suis resté scotchée ! Pareil pour David ! Il a pas l’air comme ça mais lui aussi cache bien son jeu !

Bref, lisez-le ! Mais je vous préviens une fois entamer, on le dévore en une seule fois (et sans indigestion) ! Les raisons : il est petit (j’ai calculé j’ai mis 2h40 pour le lire !) et surtout on veut savoir comment va se terminer l’affaire !!!!

Le mot de la fin ? Frustration, à quand la suite ? Ou une version beaucoup plus détaillée ? =D

 

10Note 4.5_5

Orange

couv22521926Titre original : Orange

Nombre de tomes : 5 (terminé)

Auteur : Ichigo Takano

Éditeur : Akata

Année de publication : 2014

Nombre de pages : 221

Genre : Manga, Shojo

Prix : 7€95

 

Résumé :Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Critique : Ce petit manga en 5 tomes, attendait sagement depuis fort longtemps dans ma bibliothèque que je me lance dans son histoire. Mais je vous préviens, si vous commencer ce manga, assurez-vus que vous avez tout les tomes ; car une fois commencé, on devient accro c’est certain ! Bref je vous aurais prévenu, sans plus attendre, voici mon avis.

Tout d’abord je dois dire que les différentes couvertures m’ont beaucoup charmées. Les couleurs sont douces, on s’attend à une histoire toute mignonne. Et c’est bien évidemment le cas.

Le résumé m’a vraiment intrigué. Cette histoire de lettre du future écrite par le personnage principal dix ans après est vraiment étrange. Dès les première pages on est confronté à ce mystère. Naho reçoit cette lettre juste avant d’aller en cours. Elle n’a pas le temps de la lire puisque, pour une fois, elle est en retard. Lorsqu’elle commence sa lecture, elle se rend compte que c’est exactement les évènements qui se passe dans sa vie. Elle crois d’abord à un canular puis se rend compte que c’est impossible. Sa moi du future, lui demande de changer ses actions pour ne plus avoir de regrets. Mais dans tout cela, il y a Kakeru, le nouveau qui est fort mystérieux et dont Naho n’est pas indifférente.

Même si le manga est destiné à un public de jeune fille car on découvre la vie quotidienne d’une  lycéenne lambda avec une belle histoire d’amitié entre plusieurs personnages, il diffère par la pointe de fantastique qui inclue la notion de mondes parallèles et de voyages dans le temps va attribuer une originalité à l’univers.

Par le biais du voyage dans le temps, le livre propose une réflexion intéressante : s’il nous était possible d’écrire à notre moi du passé qu’est ce qu’on lui demanderait de changer ? Bien sur, il faut avoir en tête que si l’on modifie le passé, le future n’existera probablement plus comme on le connait ou un future parallèle sera créé. Les personnages du manga le découvrent petit à petit.

Ce que j’ai aimé dans le personnage de Naho, c’est que malgré son manque d’assurance elle reste dynamique et ne se laisse pas abattre par les évènements. C’est une jeune femme qui se soucis avant tout des autres et particulièrement de Kakeru. De plus, malgré certaines recommandations écrites dans sa lettre, elle va faire le choix de ne pas toutes les suivre. Chacune des actions provoquent chez le lecteur tantôt des fous rire, tantôt des larmes.

J’ai juste un petit point négatif à propos du manga : les passages ou on découvre les personnages 10 ans plus tard est assez difficile à comprendre au début. Pour ma part je me suis un peut perdue.

En bref ce manga n’est pas du tout nian nian et l’histoire n’est pas simple. Je vous le recommande vivement si vous voulez une petite histoire pleine d’émotions et originale pour la fin d’année.

Et si vous souhaitez avoir un autre avis, je crois que Missgourmande a elle aussi succomber au charme Naho, Kakeru, Suwa et tout les autres… C’est par ICI !