Quête noire

Half bad 3

Titre de la série : Half bad

Titre : Quête noire

Numéro du tome : 3

Auteur : Sally Green

Éditeur : Milan

Année de publication : 2016

Nombre de pages : 374

Genre : Fantastique

Prix : 16.90

 

 

Résumé : L’Alliance des sorciers libres a été dispersée. Comme tous ses compagnons, Nathan se cache. Mais il ne renonce pas à la guerre, sa guerre. Une amulette secrète lui donnerait le pouvoir de sauver l’Alliance. Nathan part à sa recherche, au risque de s’y perdre, et de perdre tout ce qu’il aime.

Critique : Nous voilà pour la dernière chronique de la saga Half bad (vous pouvez retrouver mes critiques du tome 1 et du tome 2 ici et ici). Et je préviens de suite qu’il va y avoir des spoilers donc toi, oui toi, qui n’a ni lu le tome 1 ni le tome 2 passe rapidement ton chemin.

Dans ce troisième tome, on retrouve Nathan qui vient tout juste de voir mourir son père et ce à cause d’Annalise. Il vient d’acquérir tous les nombreux pouvoirs que Marcus avait passé sa vie à chercher. Et il n’a qu’une idée en tête c’est retrouver l’ancienne élue de son cœur afin d’en savoir plus sur son geste mais surtout afin de se venger. Il va alors commencer à délaisser ce qui reste de l’Alliance ainsi que ses anciens amis.

C’est avec beaucoup d’émotions que je viens vous parler du dernier tome des aventures de Nathan. J’ai tellement adoré cette saga que je n’étais pas prête à ce qu’elle se finisse tout de suite. Mais les meilleures choses ont toujours une fin. Et là encore ce dernier tome est juste un énorme coup de cœur. La plume de Sally Green est toujours aussi précise et incisive. Les pages se tournent et ne se ressemblent pas. Et personne, je dis personne ne peut arriver à déterminer comment cette quête se terminera.

Nathan est devenu beaucoup plus sombre depuis le début de cette saga. Il est toujours aussi imprévisible, brutal et têtu. Il ne s’écoute que lui-même. C’est un personnage que soit on adore soit on déteste. En tout cas moi j’ai choisi le premier camp. Et on ne peut pas parler de Nathan sans parler de Gabriel qui a lui aussi beaucoup changé depuis le tout début de l’histoire. Tous les deux ont gagné en maturité. Leur relation va atteindre un point culminant dans ce roman. Et Gabriel, toujours fidèle à lui-même, est l’incarnation de la gentillesse. Après, beaucoup de personnages secondaires mériteraient d’être évoqués comme Arran, Célia et même Ledger. Sally Green a vraiment réussi un coup de chef en arrivant à construire autant de personnages si différents et tous aussi intéressants.

Half bad reste une série que j’ai commencé réellement par hasard et sans en attendre beaucoup et elle se sera révélée un énorme coup de cœur. L’intrigue est originale, tous les personnages sont fouillés et l’écriture est parfaite. Et je vous dirai que la fin est très surprenant mais conclut à merveille cette superbe saga.

 

11Note 5_5

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s