C’est pas moi, c’est toi

c'est pas moi c'est toi.jpg

Titre : C’est pas moi, c’est toi

Auteur : Mhairi McFarlane

Éditeur : Milady

Année de publication : 2016

Nombre de pages : 620

Genre : Romance

Prix : 18.20

 

 

Résumé : Quand Delia découvre que l’homme qu’elle a demandé en mariage la trompe avec une autre, elle se dit que c’est sa faute. Si rien n’est plus comme avant, c’est aussi sa faute. Mais dans ce cas, pourquoi son ex remue-t-il ciel et terre pour la récupérer ? N’aurait-il pas lui aussi sa part de tort dans cette sombre histoire ? De Newcastle à Londres, entre les boulots louches, les patrons excentriques et les journalistes si séduisants que c’en est indécent, une nouvelle version de Delia voit le jour.
L’amour est mort, vive l’amour !

Critique : Durant l’été, en règle générale, je ne lis que des romances. J’aime leur coté tout mignon tout gentil et surtout je ne veux pas être triste ou dépitée devant une histoire. Je me suis beaucoup intéressée à l’auteure Mhairi McFarlane et toutes les romances qu’elle a publié. Et j’ai donc commencé mon exploration par son dernier roman.

C’est l’histoire de Délia qui va faire sa demande en mariage à son chéri avec qui elle est en couple depuis dix ans. Mais la soirée ne va pas se passer comme elle l’entendait. Son chéri lui répond positivement mais elle va finir par découvrir qu’il la trompe depuis quelques mois. Elle va alors remettre tout en question dans sa vie et la voilà partie pour se découvrir elle et ses attentes.

Le résumé m’avait beaucoup plu et m’avait vraiment donné envie de lire cette histoire car j’ai envie en ce moment de lire des romans qui traitent de l’infidélité dans le couple. Mais pas forcément de l’acte de trahison en lui-même mais plus de comment un couple se reconstruit-il après. Et du coup j’ai été énormément déçue de ce roman. J’ai trouvé qu’il tombait dans tous les clichés possibles avec une héroïne qui change de métier et de villes pour oublier mais qui va retourner avec son ex au premier regard larmoyant, avec bien sur la présence d’un potentiel futur petit ami complétement différent de l’ancien, et d’un cocufieur qui veut récupérer sa belle tout en continuant à lui mentir. Bref, des clichés et des facilités de partout.

Après le roman est très bien écrit, l’auteure a su créer quand même de belle émotions. En plus notre héroïne dessine et écrit une bande dessinée et nous avons donc droit dans le livre a de très belles planches pour illustrer ce qu’elle fait. Mais en tout cas pour moi ça n’a pas fonctionné du tout.

Une romance que je ne recommande pas, qui n’approfondit presque rien et qui je sais, sera très rapidement oubliée.

 

4Note 1.5_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s