La vérité sur Alice

La vérité sur alice.jpg

Titre : La vérité sur Alice

Auteur : Jennifer Mathieu

Éditeur : Pocket

Année de publication : 2016

Nombre de pages : 204

Genre : Drame

Prix : 16.90

 

Résumé : « Les gens ne deviennent pas méchants du jour au lendemain. Mais laissez leur un temps d’adaptation, et ils seront capables du pire.  » Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs du lycée. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée… Tout le monde a sa Vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, son admirateur secret…
Quelle sera la vôtre ?

Critique : Voici un livre dont j’attendais impatiemment la sortie. Pourquoi? Parce que l’auteure a voulu traiter d’un sujet d’actualité mais d’une façon originale.

C’est l’histoire d’Alice qui subit un véritable enfer au lycée. On l’accuse de nombreuses choses. Mais sont-elles réelles? Ou n’est-ce que des rumeurs? On va suivre son histoire, non pas à travers son regard, mais par ceux de quatre protagonistes.Et on va pouvoir découvrir qui est vraiment Alice, ce qu’elle a réellement fait et pourquoi a t’elle été choisie pour être la personne la plus détestée de son lycée?

On sait tous qu’en ce moment le harcèlement scolaire est un sujet d’actualité autant que dans les politiques et les médias mais aussi dans les romans jeunesse.  Ici, l’auteure a voulu partir sur une narration complétement différente. On ne va pas suivre les ressentis du personnage principal qu’est Alice mais celui de quatre autres protagonistes qui la harcèlent plus ou moins. On va pouvoir y découvrir les raisons de ce harcèlement, savoir si les bourreaux ont eu à un moment des remords, la raison de leurs agissements…L’auteure a su mettre en place une palette de personnages tous plus intéressants les uns que les autres et qui font vraiment bien réfléchir car à un moment dans notre vie nous avons tous endossé le ou les rôles d’un de ces personnages.Nous aurons droit quand même d’entendre durant le tout dernier chapitre les pensées d’Alice.

Le point négatif de ce roman est au niveau de l’écriture. C’est écrit avec un style vraiment simpliste. J’ai trouvé qu’à de nombreuses reprises l’auteure faisait dans la facilité en essayant de nous donner une sorte d’happy end. Et j’aurais bien aimé avoir quelques pages de plus traitant du regard des adultes comme les professeurs et les parents des bourreaux.

En conclusion, une lecture rapide et facile et qui traite d’un sujet d’actualité mais de façon surprenante. L’auteure a su mettre en place une très bonne analyse psychologique et émotionnelle.

 

8Note 3.5_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s