Au revoir Alan Rickman

Comme vous tous et vous toutes, hier j’ai appris le décès d’Alan Rickman. Aujourd’hui j’en suis encore attristée, et je vous propose de lui rendre hommage à lui et à sa carrière dans cet article.

110660

Alan Rickman est né le 21 février 1946 à Londres.

Son tout premier rôle lui est donné alors qu’il n’est âgé que de 7 ans. Il joue le rôle principal de la pièce King grizzli bear.

Malgré un réel intérêt pour l’art dramatique (il joue dans de nombreuses pièces dans le cadre de ses études secondaires), il reçoit d’abord une formation de graphiste à la Chelsea College of Art and Design où il rencontre sa future compagne, Rima Horton, une politicienne britannique. Il poursuit ensuite ses études à la Royal College of Art et dirige pendant trois ans une équipe de dessinateurs techniques.

Puis, suivant les conseils de ses professeurs, Rickman saute le pas à l’âge de 26 ans et obtient une bourse qui lui permet d’entrer à la Royal Academy of Dramatic Art. Sorti diplômé, il fréquentera plusieurs troupes professionnelles et s’essayera à la comédie musicale en 1975 avec le Haymarket Theatre de Leicester.

En 1978, Rickman rejoint la troupe de la Royal Shakespeare Company. Insatisfait, il la critiquera dans les années 1998, qui, d’après lui, aurait négligé de jeunes talents.

En 1985, Rickman se joint à nouveau à la Royal Shakespeare Company. Dans l’adaptation théâtrale des Liaisons dangereuses, Rickman interprète l’infâme Vicomte de Valmont. La pièce est acclamée à Londres puis s’exporte avec succès à Broadway, New York.

Il décroche son premier rôle au cinéma dans le film américain Piège de cristal, aux côtés de Bruce Willis. Il y campe le rôle du bandit Hans Gruber, et sa prestation lui a permis de se glisser à la 46e place du classement des 100 plus grands méchants de tous les temps de l’American Film Institute.

hans-gruber-in-die-hard-600x299

Bien qu’il obtînt plusieurs seconds rôles après ce succès, sa carrière passa quelques années dans le calme jusqu’à ce que sa prestation du shérif de Nottingham dans Robin des Bois, prince des voleurs lui rapporte le BAFTA Award du meilleur acteur dans un rôle secondaire en 1991.

1396881562

Grâce à ses succès cinématographiques, il est approché en 1995 pour participer à la distribution de Raison et Sentiments, un film réalisé par Ang Lee et directement inspiré du roman de Jane Austen. La distribution de ce film mettait en vedette quelques-uns des plus grands acteurs britanniques comme Hugh Grant, Emma Thompson et Kate Winslet. Son interprétation du colonel Brandon lui permit d’éviter d’être strictement catalogué dans les rôles sombres, et il put ainsi explorer plusieurs autres rôles dont celui d’un policier dans le film Judas Kiss, d’un acteur de série Z dans Galaxy Quest, d’un mari à tendance infidèle dans Love Actually et même celui d’un coiffeur dans Coup de peigne.

100713_W781RKPEXK7N5C56JA7NL3ZLU6AJ65_72775274_H221724_L.jpg

Il s’est essayé à la réalisation en 1997 avec L’Invitée de l’hiver, adaptation de la pièce de théâtre du même nom, qu’il avait déjà mise en scène en 1995.

La popularité d’Alan Rickman s’accroît encore davantage depuis 2001, grâce à son rôle du professeur de potions Severus Rogue dans la saga Harry Potter. Un personnage sarcastique, froid et ambigu qui, au fil de l’histoire, prend de plus en plus d’importance. C’est un personnage phare et finalement apprécié des fans de la saga.

a-ALAN-RICKMAN-640x468

Malgré son succès au cinéma, Alan Rickman ne néglige pas pour autant le théâtre et obtient un fort succès en 2005 et 2006 pour la direction de la pièce My name is Rachel Corrie et devient, en 2003, le vice-président de la Royal Academy of Dramatic Art.

En 2007, il incarne le juge Turpin dans Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street de Tim Burton, aux côtés de Johnny Depp et Helena Bonham Carter, puis se joint de nouveau à Burton pour Alice au pays des merveilles, en 2009.

Il joue ensuite dans Snow Cake aux côtés de Sigourney Weaver en mère autiste, en 2006.

06LM1004591_1

Alan Rickman s’est marié en 2012, à New York, avec sa compagne depuis plus de quarante-cinq ans, Rima Horton, une femme politique et professeure d’économie avec qui il était depuis l’âge de 19 ans. Ils n’ont pas eu d’enfant.

En 2014, lors du Festival International du Film de Toronto, il présente le deuxième film qu’il a réalisé, Les Jardins Du Roi, avec Kate Winslet et Matthias Schoenaerts à l’affiche.

Il décède le 14 janvier 2016 à Londres, des suites d’un cancer.

Cet acteur il m’aura suivi durant toute mon enfance. Je l’aurais découvert dans Harry Potter, où je l’ai juste adoré. Mais je l’ai retrouvé dans bon nombre de films où il aura fait palpiter mon petit cœur (ah mon bon et beau colonel Brandon). Si je devais ne me rappeler que d’une seule scène le concernant, ce sera celle de la grande révélation le concernant dans Harry Potter 7. Ce moment-là à chaque fois arrive à m’émouvoir énormément. Il nous montre que le grand amour, il n’est pas forcément réciproque, il n’est pas brillant et beau. Mais qu’il peut pousser un homme à complétement changer pour lui, à revoir sa façon de vivre et de penser.

Sur ce, je te dis au revoir Alan, et surtout merci.

10620792_800305793414198_408549176472848373_n

 

 

Source : Wikipédia

 

Publicités

Une réflexion sur “Au revoir Alan Rickman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s