Le prince d’été

Le prince d'été

Titre : Le prince d’été

Auteur : Alaya Dawn Jonhson

Éditeur : Robert Laffont

Année de publication : 2013

Nombre de pages : 435

Genre : Fantastique; Science-fiction

Prix : 17.9

 

 

Résumé : Il y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l’on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyramide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu’une fois tous les cinq ans, à un Prince d’été dont l’histoire enfiévrera la cité le temps d’une année. Pour June Costa, la vie n’est qu’art.
Ses œuvres géniales (des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux) impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d’une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu’elle n’avait jamais remis en question… jusqu’à ce qu’elle rencontre Enki.
Fraîchement élu Prince d’été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d’ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d’œuvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu’impose le gouvernement matriarcal.
Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d’Enki… Or, à l’instar de tous les Princes d’été qui l’ont précédé, Enki va devoir être sacrifié.

Critique : S’il y a bien un livre qui est à lire durant la période estivale c’est bien celui-là vu son titre et le sujet dont il traite.

Nous voilà dans un futur où à cause des hommes il y a eu de grandes catastrophes naturelles qui ont éradiqué une bonne partie de la population. Dans notre Brésil actuel une nouvelle ville a émergé ainsi qu’un nouveau gouvernement. Maintenant ce sont les femmes qui sont au pouvoir, et chaque année un homme qui s’est porté volontaire est choisi pour devenir prince. Et à la fin de l’été il sera sacrifié et désignera la prochaine reine.

Le livre commence en douceur, on nous présente les personnages principaux et le monde dans lequel nous pénétrons. Cependant, malgré un lent démarrage et de bonnes explications j’ai eu beaucoup de mal à comprendre l’univers crée par l’auteur et il se complexifie de pages en pages. Le concept de ce monde reste bon et formidablement original. J’adhère vraiment avec l’idée mais il reste vraiment mal traité. J’ai eu d’énormes difficultés à comprendre (d’ailleurs je n’ai toujours pas compris) les personnages, la ville et le gouvernement mis en place. J’ai vraiment du me forcer pour finir ce livre, malgré l’incroyable talent qu’a l’auteure.

La plume d’Alaya Dawn Johnson est magnifique, elle a un réel talent pour décrire des personnages, des paysages et des émotions. De plus, elle aborde avec finesse de nombreux thèmes plus forts les uns que les autres comme la destruction de notre monde et de notre société, l’homosexualité, la soif de pouvoir, l’art, le sacrifice…

Les personnages principaux sont très bien décrits, j’ai vraiment réussi à me les imaginer par contre je trouve qu’il y a trop de facilités dans les explications de leurs histoires respectives. Et l’intrigue est tellement complexe qu’au final je ne me suis retrouvée dans aucun des personnages, et j’ai fini par me lasser d’eux et les prendre en grippe. Si au début de l’histoire ils incarnent tous des mots puissants comme l’amour, l’amitié, l’art ils perdent de leur superbe tout au long de l’histoire.

En conclusion, un roman avec beaucoup d’originalité et de puissance mais qui se révèle beaucoup trop complexe. Mais l’auteure a beaucoup de talent, et j’aimerais beaucoup lire un autre ouvrage

3Note1_5

Publicités

2 réflexions sur “Le prince d’été

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s