Le remède mortel

l'épreuve 3

 

Titre de la série : L’épreuve

Titre : Le remède mortel

Numéro de tome : 3

Auteur : James Dashner

Éditeur : PKJ

Année de publication : 2014

Nombre de pages : 383

Genre : Science-fiction

Prix : 18.5

Résumé: LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ. Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l’épreuve touche à sa fin. Ne reste qu’un dernier test… Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l’organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Critique: Ça y est enfin je me suis lancée dans le dernier opus de cette saga (vous pouvez d’ailleurs retrouver mes chroniques du tome 1 et du tome 2 ici et ici).

Nous retrouvons au début du tome Thomas, séparé du reste du groupe et remettant tout en question en particulier sa relation avec Theresa et le WICKED. Très vite, avec l’aide de ses deux amis Knewt et Minho et de l’intrigante Brenda ils vont réussir à échapper au WICKED. Une course poursuite commence avec cette organisation mais aussi avec cette maladie « La Braise ».

J’avais hâte d’enchaîner avec ce tome tant l’auteur nous a promis des révélations depuis le début de cette saga. J’avais vraiment envie de comprendre qui était le WICKED, les personnes qui se cachent derrière cette institution cruelle. Mais j’avais envie aussi d’en savoir plus sur le passé de Thomas, Aris et Theresa. De comprendre comment était venue cette terrible maladie et surtout d’arriver à cette fin, ce remède tant espéré et me dire que toutes les souffrances encourues en valaient la peine.

Le livre reste au diapason de ses frangins dans le sens où l’action va très vite et on est happé par l’histoire. Chaque chapitre nous donne envie d’avancer dans la lecture. Les questions, les réflexions s’enchaînent. On sent que nos personnages ont évolué entre le premier tome et celui-ci. Et je tiens à préciser que l’auteur n’a vraiment aucune pitié dans cette saga. Nos personnages vont se prendre des vertes et des pas mures dans la figure. Et encore une fois nous pouvons dire adieu à des personnages.

Le gros point négatif pour moi de ce tome-ci c’est cette fin. Je n’ai juste tellement pas accroché. J’ai eu envie en la lisant de trouver l’auteur et de lui demander à quoi rimait cette série si c’est pour nous poser une telle fin. Je n’ai pas eu toutes mes réponses à mes interrogations et du coup j’ai un sentiment d’inachevé car il y a certaines choses, actions qui restent floues pour moi. Je ne vois pas l’intérêt d’écrire 3 livres si c’est pour finir ainsi.

Pour résumer cette saga, je dirai que je la recommande aux personnes fan de science-fiction car elle est intéressante à lire, l’auteur a un style sympa et l’univers inventé est original. Cependant, la fin me laisse un goût d’inachevé et de facilité. J’ai l’impression que l’auteur n’a pas mis en avant tout son potentiel.

 

5Note 2_5

After

After 1

Titre de la série : After

Titre : After

Numéro de tome : 1

Auteur : Anna Todd

Éditeur : Hugo et cie

Année de publication : 2015

Nombre de pages : 594

Genre : Romance

Prix : 17

 

Résumé : Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux. Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, percé, avec un « p… d’accent anglais ! » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque. Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Critique : Grâce à une lecture commune organisée sur Livraddict par Sailormoon j’ai réussi à me motiver à lire ce livre. J’en avais tellement entendu parler en mal que j’avais du mal à me lancer.

C’est l’histoire de Tessa qui débarque à l’université après avoir tout sacrifié pour avoir des études au top. Son père est décédé lorsqu’elle était plus jeune et elle est devenue le centre de la vie de sa mère. Cette dernière est extrêmement exigeante avec elle tant elle veut le meilleur pour elle. Tessa est aussi en couple avec Noah qui est un peu plus jeune qu’elle et qui est adorable. Mais Tessa en rentrant à la fac va faire la rencontre d’Hardin, un ami de sa colocataire et va être intriguée par lui. Très vite la passion va les surprendre mais Hardin a un comportement étrange voire violent avec Tessa.

Bon déjà, et contre tout attente j’ai bien aimé ce livre. Il n’est pas sensationnel et j’attends de voir la suite de la série mais il m’a bien embarqué et j’en garde un très bon souvenir. L’intrigue reste basique, simple comme beaucoup de livres dans le même genre mais les querelles incessantes entre Tessa et Hardin donnent envie d’en savoir plus, d’en lire plus. On sent bien qu’Hardin cache des choses pas vraiment plaisantes à savoir et qu’il finira par nous surprendre en bien. L’auteure souffle le chaud et le froid et arrive par ce biais là à nous tenir en haleine.

Tessa c’est une jeune femme innocente, naïve, fragile et en même temps très indépendante. En arrivant à l’université elle va découvrir un nouvel aspect de la vie et du monde qu’elle ignorait jusque là. En très peu de temps elle va être amenée à bouleverser son quotidien, sa façon de penser et je trouve qu’elle s’en tire plutôt bien. Alors oui elle pleure beaucoup et un peu pour un rien, et elle a du mal à tenir ses décisions quand il s’agit d’Hardin. Mais je l’ai trouvé très émouvante et je me suis beaucoup attachée à elle. J’ai vraiment eu le cœur brisé pour elle à la fin de ce tome 1. Cependant j’espère qu’elle cessera d’être aussi émotive dans les prochains tomes, j’attends vraiment qu’elle murisse et s’épanouisse.

Hardin c’est le vilain garçon, le bad boy dont il ne faut pas tomber amoureuse mais toutes les filles craquent pour lui. On comprend très vite qu’il a des pensées en désaccord avec son physique. Il est fan de littérature anglaise et ne boit pas. On comprend très vite qu’il cache des choses et il reste très souvent mystérieux, étrange. Il est égoïste, cruel, violent dans ses propos. Même si à certains moments dans l’histoire je l’ai apprécié c’est quand même le négatif qui l’emporte.

Pour les points négatifs j’ai trouvé que l’histoire manquait de profondeur et certains passages, personnages sont beaucoup trop caricaturaux. Je ne comprends pas trop tout le battage médiatique qu’il y a eu autour de ce roman. Je sais que je vais continuer la lecture de cette saga mais j’ai vraiment peur d’abandonnée car je ne vais pas lire 5 livres où une relation amoureuse n’évolue pas. J’ai bien peur que durant les 4 tomes qui me restent à lire Tessa et Hardin passent leur temps à se disputer.

J’ai passé un agréable moment avec cette lecture et je la recommande si vous recherchez une romance pas prise de tête pour l’été.

 

8Note 3.5_5