Mais c’est à toi que je pense

Mais c'est à toi que je pense

 

 

Titre : Mais c’est à toi que je pense

Auteur : Gary A. Braunbeck

Éditeur : Bragelonne

Année de publication : 2010

Nombre de pages : 358

Genre : Thriller

Prix : 20

 

 

Résumé : Pour Thomas, Arnold, Rebecca et Christopher, c’est la fin du supplice. Ils viennent d’échapper à leur tortionnaire, un tueur en série pédophile qui les séquestrait depuis des années. Mais une nouvelle épreuve les attend: et si on les avait oubliés? Et si on ne les aimait plus? Horriblement défigurés et mutilés, ils ont besoin d’un adulte pour les ramener à leurs parents, que certains n’ont pas vus depuis dix ans… et ils ont choisi Mark.

Critique : J’ai profité de mes dernières vacances pour faire le vide dans ma PAL et j’ai  enfin pu lire ce thriller.

J’avais très envie de lire ce livre à cause de ce résumé qui m’avait donné l’impression qu’on allait découvrir des victimes d’un psychopathe après les drames qui leurs seraient survenus. Car oui je trouve qu’on ne parle pas assez dans les romans policiers de l’après, une fois que les victimes qui ont survécu rentrent chez elle et essaient de se reconstruire.

Le début de l’histoire va très vite, on est pris de suite dans les divers événements qui vont arrivés à Mark, notre personnage principal, c’est d’ailleurs lui qui nous raconte l’histoire.

Mark c’est un type très gentil, qui va se retrouver dans toute cette historie morbide à cause de son bon cœur. Il est toujours là pour aider, pour dépanner, pour soutenir et encourager ses proches. Et même aux portes de la mort il va continuer à n’être que bonté. C’est aussi une personne loyale, intelligente, courageuse et curieuse. J’ai vraiment accroché à ce personnage déjà car c’est grâce à ses qualités que se fait l’histoire mais aussi parce qu’il est très attachant. Les 4 « grands » enfants que nous rencontrons ne m’ont pas plus touché que ça. Oui leur histoire est juste abominable mais l’horreur était tellement poussée que je n’ai pas pu rentrer dans l’histoire.

Et le problème est bien là, je n’ai pas réussi à croire à ce roman. L’auteur a voulu partir dans une surenchère d’horreur qui m’ont primo juste dégoutée et deuxio empêchée de ressentir la moindre émotion (sauf de l’écœurement) durant la lecture. Ce livre n’est vraiment pas à la portée de tous à cause de toutes les horreurs présentes, les propos sont crus, c’est juste du hard. Même les moments censés être touchants m’ont laissé de glace. J’ai trouvé que les personnages partaient dans une aventure juste irréalisable.

Bref, vous l’aurez compris, je ne recommande pas du tout ce roman.

3Note1_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s