Les nouveaux sauvages

nouveaux sauvages

Titre : Les nouveaux sauvages

Titre original : Relatos salvajes

Réalisateur : Damián Szifron

Acteurs principaux : Ricardo Darín, Oscar Martinez, Leonardo Sbaraglia

Nationalité : Argentin , espagnol

Durée : 2h02

Date de sortie : 14 janvier 2015

Genre : Thriller , Comédie , Drame

 

 

Résumé : L’inégalité, l’injustice et l’exigence auxquelles nous expose le monde où l’on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Les Nouveaux sauvages est un film sur eux.

Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l’étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amour, le retour d’un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l’indéniable plaisir du pétage de plombs.

Critique : Comme vous pouvez le lire sur l’affiche, ce film est tordant, à mourir de rire et hilarant. Et en effet, en le regardant je ne m’attendais pas du tout à ça…

Tout d’abord il faut savoir que ce long métrage est en fait une série de petits films avec des personnages différents. C’est un peu comme un roman de nouvelles, on passe d’une histoire à l’autre. J’ai trouvé cela assez sympa et original.

Donc ce film nous raconte des pétages de plombs de différentes personnes. On passe d’un jeune homme psychologiquement fragile à une vengeance de longue date à une profonde injustice à un accident d’une nuit et enfin à une révélation qui fait mal le jour d’un mariage. Bref des situations bien différentes qui demandent un minimum de sang froid. Cependant pour la plupart des personnages ce ne sera pas le cas, ils vont réagir de manière violente voir complètement délirante ! C’est ce que j’ai le plus aimé dans ce film, ce côté complètement déjanté et allumé des personnages.

Parmi les 6 films il y en a deux qui ont beaucoup retenus mon attention. Le premier se nomme La bombe ou Bombita (en espagnol). Il raconte l’histoire d’un père de famille, chargé de faire exploser des bâtiments,et qui va avoir quelques inconvénients pour rentrer chez lui le jour de l’anniversaire de sa fille. Sa femme va lui reprocher d’être très peu présent et va demander le divorce. S’enchaîne alors toutes une multitude de désagrément (voiture en fourrière, bouchons sur le périphérique, licenciement…). Bref il va craquer en beauté ! J’ai aimé ce récit car il montre bien la vie dans les grandes villes. Les gens sont stressés, agressifs, violents. De même, les administrations sont pas mal critiquées aussi : les procédures doivent être respectées et c’est tout ! Je pense que je me saurais retrouvé dans la même situation, j’aurais fait la même chose.

La deuxième histoire que j’ai le plus adoré et celle qui parle d’un mariage. Le titre est  Jusqu’à ce que la mort nous sépare (Hasta que la muerte nos separe). On débarque directement dans la fête du mariage. Le couple est heureux, parents, amis sont tous contents et se réjouissent de cette union. Mais quelque chose interpelle la mariée et là, c’est le drame ! Elle pète un plomb, mais pas comme dans les autres histoires, non elle ne veut tuer personne (enfin presque personne). J’ai vraiment apprécié ce personnage. Au départ on l’a sent fragile et très attachée à son nouveau mari. Puis quand elle apprend cette nouvelle elle change complètement. Sa réaction m’a fait beaucoup rire malgré la situation dans laquelle elle est. Je trouve qu’elle affronte ce moment plutôt bien même si elle pète un cable.

Les autres récits m’ont un peu moins emballés, je les ai trouvé moins crédibles et également moins drôles. Celui avec l’accident provoqué par un jeune issu d’une famille aisée m’a le plus scandalisé ! La fin m’a vraiment choquée ; le pire c’est que c’est surement vrai dans ce milieu.

Bref, cette série de films est très surprenante. Le réalisateur a réussi à mélanger le drame à l’humour ce qui donne un film très explosif. Par contre les âmes sensibles devraient s’abstenir car certaines scènes sont assez choquantes.

Note 4_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s