La pelote d’épingles

La pelote d'épingles

 

Titre: La pelote d’épingles

Auteur: Cécile G. Cortes

Éditeur: Le chat noir

Année de publication: 2015

Nombre de pages: 276

Genre: Romance; Fantastique

Prix: 19.9

 

Résumé: De nos jours, l’existence des marraines fées est bien connue. L’une d’entre elles, Violette, est missionnée à Paris pour réunir deux tourtereaux : un chanteur pour midinettes et une couturière sans le sou. Mais sur place, rien ne se déroule comme prévu : les prétendants ne se calculent même pas ! Pire, le jeune homme craque pour les charmes de la fée qui doit pour la première fois gérer un problème de taille, pour lequel elle est parfaitement incompétente et inexpérimentée : ses propres émotions.

La pelote d’épingle est une romance acidulée aux accents rock qui met un bon coup de pied au joyeux petit monde des fées, princes charmants et innocentes princesses.

Critique: Voilà une bien jolie romance que j’ai acheté dans un festival livresque. Le thème des fées m’intriguant beaucoup, j’avais fini par craquer.

Violette, une marraine fée reconnue, est missionnée pour faire se rencontrer deux jeunes personnes : Elisabeth et Sevan. Son but est qu’ils tombent fous amoureux l’un de l’autre et se vouent un amour parfait, éternel. Mais Sevan, un chanteur à midinettes et Elisabeth, une jeune couturière à talent et très fière ne semblent pas intéresser l’un par l’autre. Pire, Sevan semble avoir le béguin pour la petite fée. Violette va malgré tout essayer de réussir sa mission.

J’ai tout de suite aimé le style de cette histoire. On est à la moitié entre une romance toute bête et un roman de fantastique. On est plongé dans une ambiance amusante et rock. Les personnages sont loin d’être simples à comprendre. Et la mythologie foisonne dans ce roman car on y retrouve des fées, des muses, des selkies et encore bien d’autres créatures. Le style est très léger, fluide et les pages se tournent toutes seules. On est à la fois amusé, catastrophé, alarmé de ce qui va arriver à Violette.

Elisabeth est une jeune couturière avec un gros potentiel. Elle est très fière, indépendante, loyale et un brin féministe. Sevan, quand à lui, semble être un pauvre chanteur à groupie. Mais plus on avance dans la lecture plus on se rend compte que c’est un jeune rocker fatigué de sa vie d’artiste. C’est quelqu’un de très sympathique, drôle et courageux. Et il y a Violette, une marraine fée complètement naïve, qui va voir son monde s’écrouler et va devoir s’en reconstruire un nouveau. Elle est juste tellement adorable, et m’a fait beaucoup rire. On ne peut que s’attacher à elle tant elle incarne de nombreuses choses à la fois. Deux autres personnages, Tiffany et Gabriel, vont très vite se rattacher à l’histoire et vont aussi nous régaler.

En lisant ce livre il faut savoir que certaines « croyances » vont s’effondrer. Les muses ont des mœurs très légères et sont de véritables manipulatrices, et les fées sont bien loin de l’image de la jolie petite fée toute mignonne et toute gentille. La romance ne va pas du tout se passer comme on pourrait s’y attendre.

Un très bonne romance, qui change de celles que l’ont croisent trop souvent et qui va botter les fesses à certaines croyances. Si vous êtes amatrices (ou amateurs) de romance, foncez !

11Note 5_5

Publicités

Une réflexion sur “La pelote d’épingles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s