Witch born

Witch born

 

Titre de la série: Witch song

Titre: Witch born

Numéro du tome: 2

Auteur: Amber Argyle

Éditeur : Lumen

Année de publication: 2015

Nombre de pages: 350

Genre: Fantasy

Prix: 15

 

Résumé: Brusenna devrait être fêtée en vainqueur. Elle a battu la Sorcière Noire, et sauvé de la mort les sorcières de Haven emprisonnées par l’ennemi. Au bout d’un voyage éprouvant, elle a trouvé sa place dans le monde… et le cœur d’un homme, enfin. Mais, touchée par le Créateur, elle est en train de changer. Les autres sorcières la craignent, peu d’entre elles la comprennent. Ses plus proches, eux-mêmes, lui cachent quelque chose. Pire encore, la malédiction des sorcières pèse toujours sur Tarten, et de lourds nuages s’amassent à l’horizon.
Brusenna l’ignore encore, mais elle va se retrouver poussée au-delà de ses limites, mise au défi de contrôler des pouvoirs qui augmentent de jour en jour. Tout s’emballe quand un groupe d’intrus tente de la kidnapper : pas de doute, il y a un traître parmi ceux qui l’entourent ! La jeune fille sera-t-elle contrainte à l’ultime sacrifice ? Reprenez la route aux côtés de Brusenna – contrainte de se débattre dans un dédale d’intrigues et de mystères –, afin de tisser avec elle le plus grand sortilège de tous !

Critique: J’ai enfin lu ce second tome d’Amber Argyle, et je ne regrette pas de m’être jetée dessus dès sa parution en France.

On retrouve Brusenna quelques mois après les événements du  premier tome (vous pouvez d’ailleurs retrouver ma chronique ici) et elle se pose d’importants cas de conscience. Déjà elle supporte mal la position qu’elle a au sein de sa confrérie. Elle est à la fois admirée pour ce qu’elle a fait, raillée car elle a de nombreuses lacunes au niveau de la sorcellerie et jalousée. Sa relation avec sa mère est des plus compliquée, et Joshen lui manque. Mais surtout elle souffre vis à vis de la nation: La Tartennie qui est en train de mourir à cause d’elle. Et par dessus tout elle ressent aussi la souffrance des Créatrices. Elle se sent seule, incomprise, incapable et culpabilise énormément de ses actes passés. Elle a déjà tentée à de nombreuses reprises de convaincre les Gardiennes de sauver La Tartennie, et de lui révéler certains secrets. Une nuit, alors qu’elle chante pour sauver ce pays, deux personnes tentent de la kidnapper. Le Refuge des sorcières n’est plus sûr, mais pire encore si des intrus ont réussi à entrer dans leur repaire c’est qu’il y a une ou plusieurs traitresses parmi ses sœurs les sorcières. En voulant découvrir la vérité sur cette trahison Senna va se rendre compte petit à petit que les Gardiennes lui ont caché beaucoup de choses, et surtout que les sorcières manquent depuis plusieurs décennies à leur devoirs. Elle décide alors de quitter le Refuge afin de découvrir la vérité sur elle et sur les sorcières en général. Mais le danger n’est jamais loin…

J’ai beaucoup apprécié de retrouver Brusenna dans ce second volume. Elle a beaucoup évolué suite à ses péripéties et a gagné en maturité. Elle a appris à écouter les autres, à essayer de comprendre les besoins de chacun et d’y répondre, elle veut apprendre, découvrir. On n’a plus une jeune adolescente effrayée, capricieuse et un peu idiote mais une vraie jeune femme qui sait ce qu’elle veut. Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est qu’elle ne s’en laisse pas compter que ce soit par Joshen, sa mère mais aussi les Gardiennes. Elle a appris à s’imposer, et son instinct lui dit que certaines règles chez les sorcières sont mauvaises. Elle se retrouve prise entre deux feux, et ne sait plus trop qui croire mais elle fait toujours les bons choix.

J’ai eu un peu plus de mal avec Joshen que j’ai trouvé égoïste à certains moments. Des deux personnages principaux Joshen est celui qui à le moins évolué au début du roman. il est toujours amoureux de Brusenna, et veille sur elle grâce à son rôle de protecteur. Seulement, au lieu de la soutenir dans ces choix, d’être présent pour elle, il devient possessif et ne veut entendre que sa façon de penser. Sa relation avec elle en pâtira. On va suivre son évolution psychologique, découvrir ses doutes, ses peurs et ses indécisions. Dans ce tome on assiste à la construction de son couple, les sentiments qui en émanent ainsi que les actions que Joshen et Brusenna vont effectuer. J’ai apprécié le fait que leur relation est évoluée et gagnée en maturité. On n’a pas dans ce roman une simple idylle ou un amour bon marché. Nos deux héros se respectent mutuellement, ont beaucoup d’estime et de loyauté envers l’autre malgré les quelques travers de Joshen.

D’autres personnages, présents dans le tome 1 ou non, viennent à se rajouter à notre binôme. Il y a d’abord le super combattant Reden que l’on apprend encore à connaître, on le voit plus touchant vis à vis de son ancienne patrie et c’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Après il y a Mistin la petite sorcière pas très douée pour le chant qui va aider Brusenna dans sa quête. C’est une jeune femme très raisonnable, sérieuse et loyale. Et il y a le frère de Mistin, Cord, que j’ai eu souvent envie de frapper tellement je le trouve énervant. C’est le mec qui pense tout savoir, tout connaître et il se trompe tellement sur Brusenna et la relation qu’elle entretient avec Joshen que ça m’a vraiment fait mal.
La lecture est simple, fluide. L’histoire nous rend vite accro si bien qu’il est difficile de lâcher le livre tant qu’on ne l’a pas fini. En fait dès les premières pages l’intrigue est vraiment présente, et on est immanquablement entrainé dans l’histoire. L’univers de Brusenna est beaucoup plus travaillé que le premier tome, et on apprend de nombreuses choses sur la sorcellerie en général, leurs histoires…
Il y a deux très belles leçons de vie dans ce second tome. La première porte sur l’écologie avec la lente agonie des terres, et de ce que l’on doit faire pour la sauver. La seconde est sur qu’est-ce que la notion du bien et du mal. Car au final toutes les sorcières confondues en voulant faire le bien se retrouvent à commettre des erreurs impardonnables. Du coup, j’ai eu beaucoup de mal avec la façon d’agir des sorcières, ce sont de vraies garces, et encore je pèse mes mots.

En bref, c’est un excellent roman, que je trouve bien meilleur que le premier, ce qui est un exploit car il est souvent difficile de présenter une suite convenable. Les personnages sont touchants et très réalistes. L’aventure que nous propose ce livre est très dense, et crée un véritable engouement. Je ne peux que recommander cette lecture tellement cela a été un coup de cœur pour moi.

11Note 5_5

Publicités

3 réflexions sur “Witch born

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s