Là où j’irai

Là où j'irai

Titre: Là où j’irai

Auteur: Gayle Forman

Éditeur : Pocket

Année de publication: 2011

Nombre de pages: 238

Genre: Drame

Prix: 6.2

 

 

Résumé: Il y a trois ans, il l’a suppliée de rester. A tout prix. Et Mia est sortie du coma. Pour quitter Portland, peu après, pour le quitter lui. C’était le prix à payer. Et la voilà de nouveau en chair et en os. Ce soir, Carnegie Hall est à guichets fermés. Tout New York est venu admirer sa virtuosité au violoncelle. Et Adam s’est glissé dans la salle. Lui, la rock star à la vie dissolue, pourchassé par les paparazzis, il tremble…
Souvenirs et mélodies affluent – retrouvailles en si majeur…

Critique: Bon voici (enfin) la suite du roman Si je reste de Gayle Forman. J’avais beaucoup apprécie le premier tome (vous pouvez retrouver ma chronique ici) et j’avais hâte de voir ce que l’auteure nous avait réservé pour ce second volume.

Nous retrouvons l’un des personnages principaux du premier tome qui est Adam qui devient ici le narrateur principal. Il a fait de sa passion son travail, son groupe de musique a réussi à percer et est devenu l’un des plus emblématique groupe de rock actuel. Sauf qu’il a perdu sa raison de vivre, de se battre, de se lever le matin: Mia. Son ancienne copine pour qui il était prêt à tout les sacrifices l’a quitté sans un mot, sans une explication. Il lui est resté seulement la musique dans laquelle il s’est jeté à corps perdu au point de s’y perdre et de s’en dégouter. Il est devenu une personne arrogante, méprisante, colérique et angoissée. J’ai eu beaucoup de mal à retrouver un personnage que j’avais adoré dans la première histoire dans cet état-là. A plusieurs reprises j’ai eu envie de le frapper, de le secouer. Il se complait dans son malheur.

Ce que j’ai aimé retrouver dans ce roman ce sont ces personnages terriblement vrais, qui ont vécu de grands malheurs au point de les changer à tout jamais et qui essaient d’aller de l’avant et de continuer leurs vies. Mia et Adam est un couple qui me touche. Ils sont tellement blessés, à fleur de peau et en même temps font tout pour se protéger l’un l’autre.

L’autre point positif c’est le style de l’auteure. Elle prend son temps pour poser l’histoire, le décor. Tout nous est narré jusqu’aux chants des oiseaux. Là encore elle va mettre en avant la musique sous toutes cette forme, au point d’en créer une bande-son qui accompagne nos personnages dans leurs quotidiens.

Malgré ces nombreux points positifs j’ai préféré le premier tome que je trouve bien plus intéressant et émouvant. Une bonne petite lecture bien sympathique et qui ne m’a pas laissé de marbre.

9Note 4_5

Publicités

2 réflexions sur “Là où j’irai

  1. tout comme toi j’ai adoré le premier tome et celui là aussi mais pas autant que le premier, bien qu’avoir le point de vue d’Adam est très intéressant. En revanche, je ne sais pas si tu as vu le film mais je ne l’ai pas trouvé à la hauteur.

    J'aime

    • Alors je n’ai pas encore vu le film, normalement je me le mate cette semaine, et je te dirai après. Mais bon en général je suis toujours déçue des interprétations cinématographiques.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s