L’écorchée

L'écorchée

Titre: L’écorchée

Auteur: Donato Carrisi

Éditeur : Le livre de poche

Année de publication: 2014

Nombre de pages: 519

Genre: Policier ; Thriller

Prix: 7,9

 

 

Résumé: Sept ans après s’être mesurée au Chuchoteur, Mila Vasquez travaille aux Limbes, le département des personnes disparues. Incapable d’éprouver la moindre émotion et portant dans sa chair la marque des ténèbres, Mila excelle dans la recherche de ceux qui, un jour, se sont évanouis dans la nature. Elle seule ne peut oublier ces  » victimes potentielles d’homicides « . Soudain, l’un d’eux réapparaît et tue.
Un à un, ceux dont les portraits ornent les murs des Limbes, reviennent, transformés en assassins. Epaulée par l’agent spécial Simon Berish, expert en interrogatoires et féru d’anthropologie, Mila devra échafauder une hypothèse convaincante, solide, rationnelle. Une  » hypothèse du mal « .

Critique: Il y a quelques jours je vous parlais du roman « Le chuchoteur », ayant juste adorée je viens de finir la suite de ce roman. J’avais un peu peur d’être déçue, de ne pas retrouver le même suspense et le même effroi que dans le premier livre. Cependant, ce livre a su vaincre mes craintes tant il est bon.

Nous retrouvons notre héroïne Mila Vasquez sept ans après l’affaire du chuchoteur. Elle travaille au département des Limbes où son but est de retrouver les personnes disparues. Sauf que de nouveau tout va partir de travers. Certains disparus, des personnes perçues comme des victimes, réapparaissent et tuent (de façon généralement violente). Avec l’aide de son nouveau coéquipier Simon Berish ils vont essayer de comprendre les raisons de cette violence, et surtout ce qui a bien pu leur arriver pendant leur disparition. La réponse est là encore effroyable.

Déjà ce que j’ai apprécié dans ce roman c’est que Mila a évolué depuis l’affaire du chuchoteur. Elle se connaît mieux, sait gérer le stress et la peur et a maintenant une petite fille. C’est un personnage que j’aime beaucoup. Elle est intelligente, vive, forte et courageuse et en même temps elle a ce coté un peu petite fille qui a peur du noir. Elle a besoin d’être protégée. Simon Berish est lui aussi très intéressant, et prend une grande place dans l’histoire et sa narration.

Encore une fois l’auteur maîtrise super bien son sujet. Il sait jouer avec nos petits cœurs sensibles, nous faire douter, trembler. Ce roman je l’ai lu d’une traite tant il fallait que je sache les réponses à cette enquête. Là encore il nous présente de nouveaux tueurs comme le pyromane, ou encore d’autres serial killers.

L’hypothèse du mal (je ne vous dirai pas ce que c’est) est juste super intéressante, et me fait encore réfléchir. Elle se justifie très bien dans notre société. Elle m’a un peu rappelé l’effet papillon.

Le roman se termine de façon grandiose, et je n’ai qu’une envie avoir la suite car vu la fin ce n’est pas terminé.

Encore une fois je recommande ce livre à tous, en particulier à tous les fans de policier et de sueurs froides. Il n’est pas impératif d’avoir lu le tome 1 pour tout saisir de l’enquête mais certains détails vous échapperont en particulier la fin.

 11Note 5_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s