Elric

9782723487047-L elric_2-320x443

 Titre général : Elric

Titre des tomes : Le trône de rubis, Stormbringer

Auteur : Julien Blondel

Illustrateurs : Recht Robin, Poli Didier

Editeur : Glénat

Nombre de pages : 46

Année de publication : 2013

Prix : 14€95

Genre : aventure, fantasy

Résumé :Empereur de l’antique île aux Dragons de Melniboné, Elric, albinos et malade, règne sur un peuple plurimillénaire à la puissance héritée des dieux. Mais sa santé fragile l’oblige à user de drogues et de magie pour survivre. Son cousin Yyrkoon, qui méprise ces faiblesses, tente de remettre en cause sa légitimité à posséder le trône de rubis. Apprenant qu’une attaque de pirates sanguinaires se prépare, Elric saisit l’occasion pour tenter de restaurer son autorité. Il va révéler ainsi une personnalité complexe, mais aussi son allégeance aux sombres desseins d’Arioch, le plus puissant des Seigneurs du Chaos…

Cette bande dessinée est une adaptation du roman célèbre de Michael Moorcock : Le Cycle d’Elric

Critique : Ayant lu il y a quelque temps un des romans de Michael Moorcock, j’ai voulu voir ce que cela donnait en bande dessinée.

Donc voilà ce que j’en ai pensé : au niveau du graphisme, je n’ai vraiment rien à dire. Les dessins sont magnifiques. J’adore cette ambiance assez sombre, je trouve qu’elle correspond parfaitement à l’histoire inventé par Moorcock. Les auteurs peuvent être fièrs de leur travail.

Quand à l’histoire, je ne suis pas déçue non plus. Elle prend, certes, du temps à se mettre en place mais cela permet de bien développer l’univers, les personnages et l’intrigue. Le premier tome qui est dense et soigné, mèle batailles sanglantes et intrigues politiques pour le pouvoir.  Le deuxième est plus axé sur une quête bien particulière pour Elric. On sent que l’histoire avance et on en apprend plus sur les personnages principaux.

Le personnage d’Elric est comme je l’imaginais : sombre, torturé et malade. Mais malgré cela, on ressent qu’il a une grande force en lui et qu’il veut se faire respecter au près de son peuple et de son cousin. Pour cela il saisit l’occasion de faire ses preuves lors d’une attaque de pirates. Mais Yyrkoon voit une occasion idéale pour s’emparer du trône… Je trouve que le personnage dYyrkoon est très intéressant, il est prêt à tout pour avoir le trône même à sacrifier sa soeur. Dans la BD il est exactement comme je me l’imaginais : sombre, béliqueux et puissant. Par contre j’ai beaucoup moins accroché sur le personnage de Cymoril. Autant dans le roman elle me paraissait utile, autant dans la BD je l’ai trouvé très secondaire. Certes, elle soigne Elric grace à ses drogues mais elle est faible et au final elle apparait rarement.

Je pense que c’est le seul point négatif que je noterai pour cette bande dessinée. Sinon, la bande dessinée est fidèle au premier tome de la saga Le Cycle d’Elric. A voir les prochains tomes comment ils évoluront.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s