Tokyo Sisters : Dans l’intimité des femmes japonaises

Tokyo+sister

 

 

Titre : Tokyo sister : dans l’intimité des femmes japonaises

Auteurs : Raphaëlle Choël, Julie Rovéro-Carrez

Editeur : Autrement

Nombre de pages : 194

Année de publcation : 2010

Prix : 17€30

Genre : documentaire, témoignage

 

 

 

Résumé :Une femme en kimono monte un escalator, son portable vissé à l’oreille. Un couple endimanché donne la becquée à une peluche dans un restaurant chic. Une longue file de jeunes femmes attendent sagement leur tour dans une vente privée de luxe. Scènes ordinaires du Tokyo des années 2000. Une ville si loin de nos références occidentales, une culture que l’on juge souvent trop vite, faute d’en cerner la complexité.

Tombées sous son charme, Raphaëlle Choël et Julie Rovéro-Carrez tentent un décryptage, fruit de leur rencontre avec des centaines de Japonaises de 15 à 60 ans, mariées ou célibataires, femmes au foyer ou businesswomen, killeuses ou soumises. Tour à tour drôles, tendres, espiègles ou émouvantes, ces chroniques nous convient, autour d’une bière Asahi, au détour d’un bar à ongles ou d’un love hotel, à un véritable voyage de l’intérieur.

«Comme l’air que l’on respire, on doit être là tout en sachant se faire oublier», disent les Japonaises. Elles se livrent ici sans retenue, nous offrant des tranches de vie choisies, leurs vies, dans lesquelles nous nous glissons avec délice.

Critique : En fouinant sur le site Livraddict, je suis tombée sur ce livre. J’ai lu le résumé, et là ce fut tout de suite le coup de foudre ! En effet je suis très attirée par le Japon et le documentaire donne une vision originale de sa population. J’ai aussi voulu lire ce livre pour en apprendre plus sur ces femmes énigmatiques qui nourrissent les fantasmes de la femme asiatique aux longs cheveux noirs, timide et soumise.

Donc parlons un peu du contenu : il est écrit sous la forme de chroniques ce qui rend la lecture plus attractive et plus aisée. Les chroniques sont alimentées par les rencontres et les temoignages collectés par les auteures durant leur voyage. Tout les aspects de la vie quotidienne de la tokyoïte est retranscrit et passé au peigne fin dans ce recueil. L’accent est particulièrement mis sur le croisement entre tradition et modernité. C’est, selon les auteures, une des principales caractéristiques du Japon. Par exemple le port du kimono est encore très présent, mais cela n’empèche pas la tokoïte d’être à la pointe de la technologie.

Le passage sur les loisirs, en particulier sur le karaoké m’a beaucoup intrigué. J’ai du mal à m’imaginer des salles où il est possible de chanter tout en étant dans un jacuzzi. Et pas de panique si on a oublié son maillot de bain les bars à karaoké vous en prête un ! Adorant boire du thé, j’ai été fascinée par la description de la cérémonie du thé. La lenteur et la précision du geste pour plus de perfection me semble tellement iréel. Etant une gourmande et une aventurière de la cuisine, les descriptions de certains plats m’ont juste fait saliver. Après ce passage je n’ai pu résister ; le lendemain je me suis commandée un plateau de sushi. Egalement, j’ai été surprise par temps d’organisation. Au Japon tout est réglé : le shopping, la crèche, la circulation… Et attention si vous arrivez à un rendez vous (même entre copines) en retard d’une minute, c’est très mal vu. On s’inquiète déjà pour vous. On est bien loin de notre quart d’heure de retard français. En résumé cette lecture m’a encore plus donné envie d’aller au Japon !

Cependant, j’ai trouvé que ce documentaire avait deux petits défauts. Les sources sont trop peu citées à mon goût. C’est sur, ce n’est pas un guide de voyage, ou le « guide du routard », mais de temps en temps une petite citation  ça aurait pu être sympa. L’autre point négatif est qu’il commence à dater, des choses ont peut être changé… Mais bon ça on y peut rien

Passé ces deux détails, cette lecture fut très agréable, enrichissante et vivante. Le format que les auteures ont choisi est vraiment adapté au sujet. J’ai passé un très bon moment à lire les confidences rares de toutes ces femmes. Ce livre n’est pas une analyse sociologique pointue, mais plutôt un recueil de conversations entre femmes de différentes origines. Je le conseille à toutes les femmes et à tous les hommes qui sont curieux d’en savoir plus sur la culture japonaise.

 

9Note 4_5

Publicités

Une réflexion sur “Tokyo Sisters : Dans l’intimité des femmes japonaises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s