Ce qui nous lie

Ce qui nous lie

Titre: Ce qui nous lie

Auteur: Samantha Bailly

Éditeur : Milady

Année de publication: 2014

Nombre de pages: 288

Genre: Roman

Prix: 8.2

 

 

Résumé: « Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore. »

Critique: Ce roman contient une fin à laquelle je ne m’attendais pas du tout, tout simplement parce que ce roman n’appartient pas au genre auquel je l’avais apparenté. Je vous laisse deviner, non allez je vous le dis : ce roman n’est pas une romance (étonnant n’est-ce pas ?).

Dans ce petit roman qui se lit très vite, nous allons suivre l’évolution d’Alice. Nous allons voyager au fil des chapitres entre son passé, son présent et son futur. J’ai vraiment été charmée par cette histoire toute mignonne, rafraichissante et qui nous donne une très belle leçon de vie. L’auteure a vraiment écrit un roman plein de sagesse et de justesse.

Notre héroïne, Alice, a vécu beaucoup de drames familiaux et amoureux. Ce qui explique qu’au moment où on nous narre son passé on sent qu’elle est brisée. Elle ne croit plus en rien, et surtout pas en elle-même. Elle ne sait plus avancer dans la vie et ne sait que se retourner sur son douloureux passé. Au moment où on commence le roman on sent qu’Alice essaie d’avancer, de tourner la page même si elle ne le sait pas encore elle-même. Nous allons la suivre dans la romance qu’elle va avoir avec un homme, dans ses relations amicales et professionnelles et de comment elle arrive à se détacher de son passé.  En fait dans cette histoire nous allons suivre l’évolution mentale d’Alice. Un peu comme dans une séance chez un psychologue elle va nous livrer ses fêlures, son passé, ses aspirations, ses doutes et le roman se termine en même temps que ses séances et elle en ressort changée, murie.

Le petit côté fantastique avec les fils lumineux que voit Alice passe en dernier plan, en tout cas pour moi. Son pouvoir va lui permettre d’aller de l’avant, et de comprendre les relations des personnes entre elles mais il s’arrête là.

Un roman qui se lit facilement, et dont l’histoire est un émerveillement.

9Note 4_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s