Barracuda

Couv_115029

 

Titre général : Barracuda

Titres des tomes : Esclave, Cicatrice, Duel, Révolte

Auteur : Jean Dufaux

Illustrateur : Jérémy

Editeur : Dargaud

Nombre de pages : environ 52

Année de publication : 2010

Prix : 10€49

Genre : aventure

 

 

Résumé :À bord du Barracuda, les hommes de Blackdog affûtent lames et grappins en vue d’un abordage juteux ! La routine pour Raffy, le fils de Blackdog, qui a déjà fait couler beaucoup de sang pour son jeune âge. Pour Emilio et Maria, jeunes nobles espagnols, le choc est plus brutal. Vendus comme esclaves à Puerto Blanco, ils se font en outre dérober la carte qui mène au diamant du Kashar, le plus gros du monde, connu pour n’avoir jamais entraîné que mort et désolation dans son sillage ! Il en faut plus pour décourager les pirates du Barracuda, qui savent que butin rime souvent avec destin…

Critique : Tout d’abord, il faut savoir que pour cette histoire de pirates, l’auteur a décidé de privilégier les actions sur terre plutôt qu’en mer. Donc pour les fans d’abordages, de combats en mer, vous serez peut être quelques peu déçus…

L’histoire certes, commence avec une prise d’un bateau espagnol par le Barracuda, mais ensuite les personnages restent sur l’île des pirates : Puerto Blanco. L’équipage du bateau espagnol est massacré sauf cinq personnes. Trois femmes qui seront revendues comme esclaves, un moine et un homme qui est laissé dans une barque… Le récit se focalise sur le le destin de ses trois femmes. J’ai apprécié ce point de vue qui change de l’ordinaire. Tout au long de la saga je me suis demandée comment ces 3 femmes vont arrivées à s’en sortir sur cette île si austère.

Je trouve que cette saga ne ressemble pas aux autres portant sur le même sujet. En effet il y a des abordages, un trésor, un capitaine à l’allure incroyable, des coups bas, etc. Mais il y a aussi des personnages forts, qui ne sont pas forcément des pirates ; et comme je le dis plus haut, l’histoire se déroule sur terre. En la lisant j’ai parcouru une ville grouillante de pirates sanglants et redoutables qui parfois, je l’avoue m’ont fait froid dans le dos. On est vraiment loin de Pirates des Carïbes !

Enfin, au niveau des illustrations, je dois dire qu’elles sont bien travaillées. Les scènes violentes sont très bien réussies, on s’y croirait presque… Bref je dois dire qu’il y a peu de choses qui m’ont dérangé dans cette bande déssinée.

Je noterais juste que l’histoire n’avance pas très vite par moment. Mais c’est peut être une intention de l’auteur qui souhaite nous torturer en nous faisant languir…

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Barracuda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s