Moment d’un couple

Moment d'un couple

Titre : Moment d’un couple

Auteur : Nelly Alard

Éditeur : France loisirs

Nombre de pages : 375

Année de publication : 2013

Prix : 20

Genre : Roman

 

 

Résumé : Juliette, ingénieur dans l’informatique, et Olivier, journaliste, ont deux enfants et une vie de couple moderne. Lorsqu’Olivier avoue à sa femme avoir une liaison, l’univers de Juliette vacille. Comment survivre à la trahison ? C’est à cette question que ce roman, écrit au scalpel, sans concession mais non sans humour, entend répondre. Rien n’y échappe, ni les risques de la vie à deux et les glissements du désir ni les contradictions d’un certain féminisme et la difficulté d’être un homme aujourd’hui.

Critique : Bon je vais vous faire un retour assez mitigé sur ce roman. Je l’avais choisi un peu par hasard, espérant trouver d’une histoire assez banale une petite pépite. Hélas, je me suis trompée.

Dès les premières pages, l’intrigue commence fort avec directement l’aveu de la liaison (bon qui est faite de façon super bizarre). Il n’y a pas de cris, pas de violence dans les propos à croire que cela ne touche aucun de nos protagonistes. Après avec du recul je me suis dis que chacun gère ce genre de choses à sa façon.

On vit avec ce couple l’histoire d’Olivier et le cauchemar de Juliette. Sauf que dans cette relation, il y a une troisième personne : Victoire, la maîtresse. Malgré qu’Olivier la quitte et choisisse Juliette elle est tout le temps là, s’impose dans leurs vies, leurs quotidiens tournent autour d’elle. Elle est beaucoup plus présente dans l’histoire et dans leurs vies que leurs enfants.

Ce roman montre à quel point une relation, quelle soit amoureuse ou autre, peut être néfaste s’il y a trop de passions. Olivier va dégringoler de haut en se rendant compte de tout ce que Victoire peut faire au nom de « l’amour ».

L’autre côté que j’ai bien aimé c’est qu’à partir d’un moment dans le roman Olivier et Juliette se battent ensemble contre cette femme. Ils se battent pour sauver leur couple, pour laisser cette histoire derrière eux. Victoire est la symbolique de l’adultère et des dégâts qu’elle peut causer.

Après la question que je me suis posée durant tout le roman c’est: est-ce que nos deux personnages principaux sont réellement amoureux. Ne se contente t’il pas de la facilité et de ce qu’ils ont à portée de main. Et c’est ce qui expliquerait l’attitude abjecte d’Olivier envers sa femme, et des réactions assez effacées de Juliette.

La fin n’est pas une fin, elle nous laisse inventer la suite, et surtout nous dit que ce n’est pas fini, qu’après ce qu’ils ont vécu rien n’est fini.

8Note 3.5_5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s