Cruelles

Cruelles

 

Titre: Cruelles

Auteur: Cat Clarke

Éditeur : Robert Laffont

Année de publication: 2013

Nombre de pages: 419

Genre: Roman

Prix: 17.9

 

 

Résumé:  » Alice King ne s’attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements. Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l’associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d’humeur et Tara, la reine des pestes.
Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu’il est grand temps de donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. Va alors se mettre en marche une succession d’événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d’amitiés troubles… « 

Critique:  Voici un deuxième livre de l’auteure Cat Clarke que j’avais envie de découvrir.

Alors je l’annonce tout de suite, cela a été une vraie déception pour moi ce roman, et j’en attendais beaucoup plus.

L’histoire débute dans un lycée avec l’enterrement d’une jeune fille qui est présumée morte, car personne n’a retrouvé son corps, et elle est décédée durant un voyage scolaire. Les quatre filles qui ont partagé le même logement que la défunte durant ce voyage scolaire ont des comportements et des réactions étranges.

Dés le début on sent que nos quatre anges y sont pour quelque chose dans cette disparition. Le roman est composé de flashbacks pour nous expliquer qui sont ces cinq jeunes filles qui se sont retrouvées à partager le même logement: leurs personnalités, leurs fréquentations, leur famille etc.

Et puis ensuite nous revivons les éléments de ce voyage scolaire jusqu’au moment où nous apprenons le fin mot de l’histoire c’est à dire qui est coupable, la supposée morte est-elle bien décédée et surtout que s’est-il passé.

Le style de l’auteure est le même que celui de son autre livre que j’ai lu (Revanche). Elle ne se perd pas en descriptions ou dialogues inopportuns. On arrive à se mettre à la place de nos héroïne, et de ressentir ce qu’elles ressentent. On a qu’une envie c’est de résoudre toutes ces intrigues.

Cependant l’histoire survole les problèmes de harcèlement scolaire, de culpabilité. Quand j’ai refermé ce livre j’ai plus eu l’impression d’avoir perdu mon temps, d’autres auteures ont fait sur le même sujet et de manière beaucoup plus abouties.

 

5Note 2_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s