Le joyau

Le joyau

 

Titre: Le joyau

Auteur: Amy Ewing

Éditeur : Robert Laffont

Année de publication: 2014

Nombre de pages: 464

Genre: Fantastique

Prix: 17.9

 

 

 

Résumé:  » Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d’être formée dans l’optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l’opulence et le luxe, c’est la descendance… Achetée par la Duchesse du Lac lors de l’Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle.

Désormais connue sous l’appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l’étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté. Violet doit accepter ce sinistre quotidien… et tâcher de rester en vie. Mais c’est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse.
Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu’ils redoutaient… »

Critique: Voici une nouvelle série que j’attendais depuis un petit moment et que j’avais hâte de commencer à lire.

Déjà, ce premier tome de série m’a beaucoup fait penser à la série La sélection avec ce type de couvertures, et surtout une intrigue qui s’en approche: des femmes extrêmement bien habillées vont se battre entre elles pour accomplir un objectif. Après les différences sont nombreuses, l’intrigue n’est pas du tout la même, l’héroïne principale a plus de caractères et surtout l’histoire est beaucoup plus sombre.

La trame principale de ce roman c’est que certaines femmes dans ce royaume (les plus pauvres) ont un don pour mettre des enfants au monde (je vous laisserai découvrir ce don en lisant le livre). Elles sont donc séparées de leur famille, doivent s’entrainer pendant des années à maitriser leur don avant d’être vendues comme du bétail à de riches femmes qui vont leur faire porter leur enfant. A partir du moment où elles sont choisies leurs corps ne leurs appartient plus, ainsi que leur future existence.

Nous suivons donc l’histoire de Violet qui est désignée comme future mère porteuse, et refuse ce mode de vie.

L’intrigue ne se borne pas qu’à ça, puisque plus nous avançons dans le roman plus nous découvrons de nouvelles intrigues, des personnages cruels, et le déroulement de l’histoire ne cesse de rebondir.

On sent que l’auteure nous a préparé plein de surprises, et elle déroule son histoire de façon magistrale. J’ai été transportée dans cet univers sordide, et j’ai vécu chaque nouvel arrivant, chaque nouvelle action avec l’héroïne.

Je sens que je vais trépigner en attendant le second opus, qui ne sortira en librairie avant un petit moment.

Si vous aimez le fantastique, les intrigues ce roman est fait pour vous. Après c’est un univers quand même très féminin.

11Note 5_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s