L’assassineuse

Keleana l'assassineuse

Titre de la série: Keleana

Titre du tome: L’assassineuse

Auteur: Sarah J. Maas

Éditeur : De la Martiniére jeunesse

Année de publication: 2013

Nombre de pages: 506

Genre: Fantasy

Prix: 16

 

Résumé:  » Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente… « 

Critique: Ce qui a motivé cette lecture ce sont toutes les critiques que j’ai pu voir sur la blogosphère et qui m’ont bien donné envie. Du coup, dés que j’ai pu l’avoir en main j’ai foncé.

Dés le début du roman on est embarqué dans cet univers violent et magique. L’auteure ne se perd pas dans de longues descriptions, et nous narre avec précision les lieux, les personnages afin qu’on puisse s’imaginer l’histoire se dérouler sous nos yeux (un peu comme au théâtre). De plus, ce que j’ai vraiment apprécié c’est que l’on découvre le monde d’Adarlan, l’histoire et caractère des personnages au fur et à mesure, et je peux vous assurer qu’à la fin du tome 1 on ne commence qu’à survoler tous les possibles de cet univers. Ce qui nous laisse imaginer de nombreuses surprises et découvertes pour les futurs tomes à venir.

L’intrigue en elle-même de ce roman m’a beaucoup fait penser à la série Le pacte des marchombres (avec notre super héroïne Ellana) de Pierre Bottero. En tout cas, c’etait pour le début du roman et pour la trame principale. Plus on avance dans l’histoire, et plus on se rend compte des différences notoires entre ces deux séries. La principale étant qu’Adarlan est un monde beaucoup plus sombre, violent et où la survie est le maitre mot pour tous les personnages.

L’histoire se déroule avec beaucoup de rebondissements, et une fois qu’on a ouvert ce livre il est bien difficile de le refermer. On est charmé par l’histoire, les personnages, l’univers et le style de l’auteure.

Les personnages sont quand à eux sans niaiseries. Notre héroïne, Keleana, est une meurtrière qui a du caractère. Elle n’est pas là pour prodiguer des bisous et des câlins. Les deux hommes qui l’accompagnent son eux aussi des hommes durs, aux forts caractères. Même s’il se passe quelques romances ce n’est pas du tout l’histoire principale.

Pour conclure, je dirai que j’ai eu un gros coup de cœur pour ce livre, que j’attends impatiemment de lire le deuxième tome (qui est sorti il y a quelques jours). Je le conseille à toutes les personnes qui sont fan de monde merveilleux et surtout d’aventures.

11Note 5_5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s